.galettespommesdeterre.fr

La cuisine alsacienne est riche de plats rustiques. Dans le passé, on ne mangeait pas de la viande tous les jours, et il existe d’inombrables recettes à base d’ingrédients simples, comme la farine, les pommes de terre, les œufs. Ces galettes sont aussi appelées  Hardepfeldattscha, Grumbeeredotsche, Ardepfelkiechle car le dialecte alsacien varie du nord au sud de l’Alsace et qu’il n’existe qu’une orthographe phonétique pour cette langue parlée.

J’aime cette recette pour son caractère traditionnel, mais aussi parce qu’elle permet de diminuer la consommation de viande, ce qui est un souci écologique actuel.

Pour 4 personnes
1 kg de pommes de terre farineuses
1 blanc de poireau
4 échalotes
3 œufs
1 bouquet de persil haché
1 cuillère à soupe de farine
1 pincée de noix de muscade
sel, poivre
30 cl d’huile

Epluchez et lavez les pommes de terre. Râpez-les sur une râpe à grosse grille. Coupez très finement le blanc de poireau. Ajoutez-le au pommes de terre, avec les échalotes émincées et le persil. Ajoutez la farine. Mélangez le tout avec les œufs et la noix de muscade. Salez, poivrez.

Versez une bonne quantité d’huile dans une poêle et lorsque l’huile est chaude, mettez l’équivalent d’une cuillère à soupe de la préparation dans la poêle, en aplatissant pour donner une forme de galette. Faites cuire 3 ou 4 galettes en même temps, selon la taille de votre poêle. Faites cuire 4 minutes de chaque côté. Posez-les ensuite sur du papier absorbant et servez chaud, accompagné d’une salade verte.