.kougelhopf

Voilà un moment que je voulais vous donner ma recette du Kougelhopf et cette photo prise pendant mes vacances en Corse, m’en donne l’occasion.
En effet, séjournant chez des amis (merci Martine et Philippe), j’ai eu l’idée de leur ramener un moule à Kougelhopf et c’est donc peut être le premier Kuglopf fait à Campitello.

Il s'agit donc d'un gâteau fait avec une pâte levée cuite dans un moule en terre vernissé. A ma connaissance, ces deux caractéristiques le rendent unique. Je vous donne la recette pour deux moules, mais vous pouvez très bien faire cuire l’excédent de pâte dans un moule rectangulaire. Cette recette se réalisait dans ma famille le samedi pour être dégusté le dimanche matin au petit déjeuner.
Il peut aussi se manger à l’apéritif avec un verre de vin blanc d’Alsace, comme un muscat ou un gewürtztraminer ou être servi à une fête de famille l’après midi avec le café.

Les origines de ce gâteau sont incertaines, on prétend parfois que c'est la  reine Marie-Antoinette qui l'a introduit en France. Une autre histoire se raconte: celle d’un potier de Ribeauvillé qui s’appelait Kugel et qui avait accordé l’hospitalité à trois voyageurs devant se rendre à Cologne. Pour le remercier, ils créèrent pendant la nuit un gâteau spécial et son moule, et le Kougelhopf était né. La légende dit que ces trois voyageurs n’étaient autre que les rois mages Caspar, Melchior et Balthasar partis de Terre Sainte après la naissance de Jésus et qui seraient morts à Cologne.

Quoiqu’il en soit, c’est en Alsace que le Kougelhopf est devenu une légende et un symbole d’amitié et d’hospitalité.

pour 2 kougelhopfs ou Gugelhupf

750 gr de farine
3 œufs
25 cl  de lait
125 gr de beurre
7 c. à soupe rase de sucre
1 c. à café rase de sel fin
1 petite tasse de crème fraîche.
1 paquet de levure boulangère fraîche ou l’équivalent en levure deshydratée
75 gr d'amandes
100 gr de raisins de Malaga ou de Sultanines

Délayez la levure dans la moitié du lait tiède avec une pincée de sucre, ajoutez la farine nécessaire pour obtenir un pâton de consistance moyenne. Laissez lever dans un endroit tiède pendant 10 minutes.

Dans une terrine, versez la farine restante en fontaine, cassez-y les oeufs et mélangez-les avec un peu de farine, faites ramollir le beurre dans le reste de lait avec le sucre et le sel, versez ce mélange dans la terrine, puis la crème fraîche. Ajoutez le levain et travaillez le tout pendant 20 minutes à la main en soulevant la pâte en ruban pour l’aérer ou à l’aide d’un robot ménager ayant un crochet à pain (le Kenwood est impeccable pour çà). Farinez les raisins secs (pour éviter qu’ils ne tombent au fond de la pâte), ajoutez à la pâte et mélangez. Couvrez la boule de pâte avec un linge et laissez lever pendant une heure.

Beurrez deux moules à kougelhopf, garnissez les cannelures d'amandes. Lorsque la pâte a doublé de volume, tapotez-la pour la rompre, et versez-la dans les moules en répartissant bien la pâte tout autour de la cheminée centrale. Laissez monter le tout une seconde fois pendant une heure dans un endroit tiède en couvrant d'un linge.

Faites cuire à four moyen (th6 180°C ) pendant 45 à 50 minutes, enfoncez une aiguille à tricoter pour vérifier le degré de cuisson, elle doit ressortir sèche. Si le dessus du gâteau se colore trop, couvrez avec du papier aluminium. Ne dégustez que le lendemain après avoir saupoudré le dessus de sucre glace.

dernier conseil: le moule à Kouglehopf ne se lave pas, pour qu'il se "culotte" avec le temps, il convient simplement de l'essuyer avec un chiffon.